Compte rendu de la finale du championnat à Louvigné du Désert.

Compte rendu de la finale du championnat à Louvigné du Désert.

Week-end du 22 septembre.

La semaine dernière à Merléac, la saison 2019 était sur le point de s’achever et c’est avec la course de côte (la finale du championnat) à Louvigné du Désert qu’elle a pris fin il y a quelques semaines ; retour sur la dernière course de Jules.

La journée a commencé sous un déluge et des bourrasques de vent, histoire de se mettre dans l’ambiance pour le changement des roues. Pas de problème, nous connaissons Jules et braver la pluie ne le dérange pas, au contraire !

Une fois bien trempé pendant la mécanique, place aux essais sur le mouillé. Le feeling est correct avec la 1000 cc mais moyen avec la 600 cc, ce qui n’a pas don de le perturber. Essais chrono :  la piste a séché presque partout grâce au vent, Jules se place 4ème en 1000 cc et 3ème en 600 cc.

La première montée de course ne se fait pas attendre : la piste n’est presque plus mouillée, Jules termine 3ème en 600 cc et enchaîne avec la montée en 1000 pendant que la pluie recommence à tomber. Il termine également 3ème en 1000 cc.

Vient l’heure de la seconde montée sur une piste totalement mouillée : il se place 5ème en 600 cc et 2ème en 1000 cc, comme il le disait en tout début de course, il n’était pas à l’aise avec la 600 cc, le feeling n’était pas présent.

Un podium plus tard, la saison s’achève. La saison 2019 était une belle saison, surtout après les ennuis mécaniques qu’il avait pu avoir les autres années. Bien sûr notre jeune pilote trouve toujours à redire sur quelques-unes de ses montées mais il prend toujours autant plaisir et ça se voit.

Au classement général il finira 4ème dans les deux catégories. Un peu déçu de son classement, il est déjà d’attaque et trépigne d’impatience en attendant l’année prochaine.

De notre côté nous sommes toujours aussi fiers et nous continuerons à l’encourager en 2020.

A très vite pour préparer 2020.

Retrouvez ci-dessous quelques photos de la dernière course de la saison.
N’oubliez pas d’aimer la page de Morbihan Moto Racing Team pour suivre la prochaine saison de Jules.

  

© JUPLIN

  

© NOLOU


			

Course de côte de Merléac

Compte rendu de la course de notre pilote Jules Boyer.

Course de côte de Merléac le 15 septembre.

Après des jours grisonnants, c’est le week-end du 14 et 15 septembre que Jules à participer à la course de côte de Merléac sous le soleil !
« Cette course est l’un des plus beaux tracés du championnat », c’est l’avis de notre pilote « Mais c’est aussi la plus exigeante en terme de précision de trajectoire (très étroite) plusieurs courbes en aveugle qui se referment ». Bref une super course de côte en perspective qui teste les nerfs et les techniques de nos pilotes.

Malheureusement Jules n’était pas très en forme et il avoue bien malgré lui qu’il a fait des erreurs. Il est déçu par ses performances et son côté perfectionniste pense toujours qu’il aurait pu mieux faire. De notre côté, nous sommes toujours fiers de lui et de sa 4ème place dans les deux catégories (600 cc et 1000 cc).

La fin de saison approche et se terminera à Louvigné-du-Désert dans les Côtes-d’Armor (22) le dimanche 22 septembre. Nous souhaitons à Jules une belle réussite pour sa dernière course de la saison.

Vous pouvez suivre l’actualité de ses prochaines courses sur la page Facebook du Morbihan Moto Racing Team.

  

Course de côte Saint-Thurial

Encore une belle performance en course de côte pour Jules Boyer !

Course de côte de Saint-Thurial du 25 août.

Et c’est encore une belle performance pour Jules Boyer puisque lors de la course de côte de Saint-Thurial le 25 août, il a su mener la course sous la chaleur (il faisait tout de même 29°C) dans les pole positions. Souvent positionné à la seconde place avec un bon chrono, il se battra jusqu’au bout pour finir 3ème dans ses deux catégories : 600 et 1000 cc.

Encore un podium et de sacrées performances pour le pilote Boyer ! Quelques photos prise par mes soins (dont ma préférée où l’on peut voir le pilote concentré, en train de se refaire le parcours en tête) pendant que je l’encourageais sous cette chaleur écrasante !

La prochaine course de déroulera à Merléac dans les Côtes-d’Armor (22) le dimanche 1er septembre.

Vous pouvez suivre l’actualité de ses prochaines courses sur la page Facebook du Morbihan Moto Racing Team.

  

Jules Boyer 1er au Promosport du Mans

Victoire de Jules Boyer au Promosport du Mans.

Circuit Bugatti du Mans le week-end du 20-21 juillet.

Durant le week-end du 20 au 21 juillet, Jules BOYER, le pilote que nous soutenons depuis des années a participé au Promosport du Mans qui se déroulait sur le circuit Bugatti.

Le 1er jour, il termine 4ème suite à quelques erreurs qui lui coûtent son « hole shot » alors qu’il menait depuis 6 tours. Il se fait dépasser dans le dernier virage avant l’arrivée et perd sa troisième place. Un peu frustré, il décide de se concentrer pour le lendemain afin de tout donner et décrocher une meilleure place.

Le second jour, les efforts ont payé, tout se déroule parfaitement bien puisqu’il décroche la première place de sa finale avec un nouveau record personnel à battre :  1.49.514 min !

De notre côté, nous suivions l’aventure à distance mais cela ne nous empêchait pas de lui adresser nos encouragements.

Félicitations à Jules pour son podium et ses performances !

Prochain rendez-vous en compagnie de Jules les 3 et 4 août sur le circuit de Magny-Cours (58).

Vous pouvez suivre l’actualité de ses prochaines courses sur la page Facebook du Morbihan Moto Racing Team.

  

Course de côte de Quéven

Course de côte de Quéven le 07/07

En ce beau dimanche ensoleillé de juillet, le 7 pour être plus précis, nous étions présents à Quéven dans le Morbihan pour supporter Jules BOYER que nous soutenons depuis des années.

Cette 3ème épreuve du championnat de course de côtes s’est très bien déroulée. La journée à porté ses fruits puisque aux essais chrono, Jules s’est placé directement 2ème en 600 et 1000 cc.

Il s’est placé 3ème dans les deux catégories lors de la seconde montée. Très content de sa qualification, il est plus que d’attaque pour la prochaine étape du promo-sport au Mans puis à Magny-Cours avant d’enchaîner sur la côte de Saint-Thurial.

De notre côté, nous profitions des paddocks, de la course mais également du soleil et de la bonne ambiance, un cocktail parfait pour soutenir notre pilote !

Quelques photos sont disponibles sur notre Facebook.

Rendez-vous à la prochaine étape les 3 et 4 août à Magny-Cours !

 

  

 

 

 

 

Calendrier courses Morbihan Moto Racing Team 2019

Calendrier courses Morbihan Moto Racing Team 2019

MORBIHAN MOTO RACING TEAM – MMRT

La saison a commencé pour Jules Boyer, plus remonté que jamais avec sa nouvelle monture !

Pièces changées, peinture refaite, la Yamaha R6 est désormais fière d’arborer le numéro 304. Il tente également les courses avec la Suzuki GSX-R 1000 qui porte le numéro 404.

Retrouvez-le sur les courses de Bretagne :

  • 05/05/19 : ST ALBAN 22
  • 01-02/05/19 : TRÉLIVAN 22
  • 07/07/19 : QUEVEN 56
  • 03-04/08/19 : MAGNY-COURS 58
  • 25/08/19 : ST THURIAL 35
  • 01/09/2019 : MERLÉAC 22
  • 22/09/19 : LOUVIGNÉ 35

  

 

Nous souhaitons à Jules des résultats prometteurs pour cette année 2019 !

 

Homologation du blouson et du pantalon de moto, et Assurances LE NALIO

Même si le port d’un blouson et d’un pantalon prévu pour l’usage de la moto n’est pas obligatoire il est fortement conseillé.

Comme pour les gants, l’homologation distingue 3 niveaux de protection en fonction de l’usage principal de la moto : urbain, niveau 1 et niveau 2.

Par exemple, pour la piste vous vous orienterez vers l’achat d’un blouson certifié EPI de niveau 2 qui sera plus particulièrement résistant à l’abrasion, aux déchirures et aux coupures. Bien plus qu’une veste pour scootériste certifiée EPI Urbain.

La certification CE oblige le fabricant à équiper le blouson de coques (elles aussi certifiées CE) aux coudes et aux épaules et d’une poche pour accueillir une dorsale qu’il n’a pas l’obligation de fournir.

Le pantalon de moto peut être en cuir mais il sera plus souple et agréable à porter s’il est en tissu, souvent composite car mélangé avec du Kevlar ou avec un fibre aramide. Le pantalon protégera bien vos jambes car il résiste à l’abrasion et au déchirement et il est équipé de poches permettant de placer des coques aux genoux et aux hanches. En général les coques sont vendues séparément et présentent différentes tailles afin de s’adapter à la morphologie de chacun.

Nous vous déconseillons de recouper des protections trop grandes car elles perdront en efficacité et aussi  leur homologation.

Si vous avez investi d’importantes sommes dans votre blouson et dans un pantalon de moto Assurances LE NALIO vous conseillera de souscrire à l’option qui garantie les  Equipements de Protection. Son montant est variable de 1.000 € à 3.500 €.

En cas de chute, si votre contrat prévoit cette garantie vous devrez remettre à l’expert vos équipements endommagés accompagnés de l’original des factures ou des tickets de caisse. Seuls les vêtements spécialement prévus pour la pratique de la moto seront garantis.

L’indemnité dépendra de l’âge de votre blouson et de votre pantalon. La décote annuelle sera de 10 % pour un blouson et de 20 % pour un pantalon en tissu renforcé (10 % par an pour un cuir) avec un maximum de 80 % de décote si ces équipements sont très anciens.

Si vous ne possédez plus vos justificatifs d’achat, certaines compagnies ne vous verseront aucune indemnité et d’autres vous verseront un montant forfaitaire très faible. Donc veillez à les conserver précieusement ou à en remettre une copie à votre assureur dès la souscription de votre contrat si vos équipements sont couteux.

Homologation des gants et Assurances LE NALIO

Avant  2016 les fabricants pouvaient certifier eux-mêmes les gants de moto.

Depuis 2016 cette auto-certification a été supprimée. Vos gants doivent désormais répondre à la norme européenne EN 13594 et être certifiés par un laboratoire indépendant, comme votre casque.

Le marquage CE seul est obligatoire, à côté du pictogramme moto.

Il existe cependant 3 niveaux de protection – 1, 1KP, 2KP – mesurant la résistance à l’abrasion, la solidité des coutures, l’efficacité des coques, le système de fermeture et la limite du déchirement des matériaux utilisés.

Le port des gants homologués est également obligatoire pour le passager.

De nombreux  contrats d’assurance proposés par Assurances LE NALIO offrent une garantie minimum de 30 € pour les gants du pilote. Ce montant peut être augmenté à votre demande grâce à l’option Equipements de Protection. N’hésitez pas à nous interroger.

En cas de chute, si votre contrat prévoit de garantir vos gants et s’ils sont endommagés vous devrez les remettre à l’expert accompagnés de l’original de la facture ou du ticket de caisse. Seuls les gants homologués sont garantis, donc ne coupez pas l’étiquette CE cousue à l’intérieur.

En fonction de l’ancienneté de vos gants et s’ils sont en cuir ou en tissu la décote annuelle sera de 10 % ou 20 % respectivement. Cette décote, souvent plafonnée à 60 ou 80 %, permettra de calculer l’indemnité qui vous sera versée.

Si vous ne possédez pas de justificatif d’achat, certaines compagnies ne vous verseront aucune indemnité et d’autres vous verseront un montant forfaitaire très faible.

Homologation des bottes et Assurances LE NALIO

Nous vous conseillons de protéger vos pieds et vos chevilles sur tous vos trajets à moto. Sur piste évidemment, mais aussi en balade ou en ville car 60 % des blessures consécutives à une chute touchent le bas du corps.

Pour les bottes ou les chaussures de moto l’imperméabilité peut être certifiée ou non mais ce sont surtout 2 zones particulières qui sont ciblées par la réglementation : les chevilles et les tibias.

Surveillez aussi particulièrement la rigidité des semelles afin d’éviter le retournement du pied ou des orteils.

La résistance aux coupures, à l’abrasion et à la déformation est notée de 1 à 2. Par exemple un niveau 2 signifiera que l’abrasion résistera 2.5 secondes minimum pour la zone la moins exposée et 12 secondes pour la plus exposée.

Si vous avez investi dans des bottes chères, Assurances LE NALIO vous conseillera de souscrire à l’option qui garantie tous vos Equipements de Protection (casque, blouson, airbag, pantalon, gants, bottes). Le montant de cette garantie est en général variable de 1.000 € à 3.500 €.

En cas de chute, si vos bottes sont sérieusement endommagées vous devrez  les remettre à l’expert accompagnées de l’original de la facture ou du ticket de caisse.

L’indemnité dépendra de l’âge de vos bottes. La décote annuelle sera de 10 % à 15 % avec un maximum de 80 % de décote si elles sont très anciennes.

Si vous ne possédez plus vos justificatifs d’achat, vous risquez de ne pas être indemnisé. Au mieux vous recevrez une indemnité forfaitaire de faible montant.

Donc veillez à les conserver précieusement ou à en remettre une copie à votre assureur dès la souscription de votre contrat si vos équipements sont couteux.

Le choix de votre casque

L’homologation des casques concerne exclusivement la sécurité, c’est-à-dire son aptitude à vous protéger en cas d’accident par ses caractéristiques d’absorption des chocs. Mais il y a d’autres aspects à surveiller avant de faire votre choix. Et cet équipement de sécurité indispensable doit être correctement assuré afin de faciliter son remplacement suite à un accident.

L’homologation à la norme ECE 22-05 est visible sur l’étiquette blanche de la jugulaire, avec la mention CEE. Une indication du pays d’homologation y figure : un chiffre après la lettre E. Par exemple E2 signifie que le casque a été homologué par un laboratoire français.

Cette homologation E est valable dans toute l’Europe. Il faut toutefois préciser que l’obligation d’apposer des autocollants réfléchissants ne concerne que la France. Cette particularité nationale précise qu’ils doivent être de forme simple (pas de logo ou de visuel farfelu), d’une surface de 18 cm2. Souvent blancs, parfois noirs, aucune couleur ne leur est imposée.

Concernant le casque modulable, retenez que s’il ne porte pas la lettre P vous devrez l’utiliser uniquement fermé. Il est homologué ouvert ou fermé s’il porte les lettres P/J.

Les autres points à surveiller concernent le confort et l’aspect pratique de votre casque.

Un bon aérodynamisme doit rendre votre casque stable lorsque la vitesse sera plus importante. Son poids limité et une bonne insonorisation éviteront trop de fatigue sur les longs trajets.

Les mousses doivent apporter du confort et un bon maintien, c’est-à-dire ne pas se tasser lorsqu’une forte pression est exercée par la vitesse. Certaines se démontent, ce qui facilite leur nettoyage.

Il doit y avoir une bonne ventilation dans votre casque afin d’éviter la formation de la buée l’hiver et éliminer l’air chaud l’été.

L’écran doit offrir un large champ de vision et doit correctement se fermer pour éviter que la pluie ne pénètre dans le casque. Elle doit être suffisamment résistante aux rayures. Certains écrans sont doublés d’un écran pare-soleil. Et le tout doit se démonter facilement afin de favoriser un nettoyage régulier.

La plupart des contrats d’assurance proposés par Assurances LE NALIO offrent une garantie minimum de 250 € pour le casque. Ce montant peut être augmenté à votre demande. N’hésitez pas à nous interroger.

En cas de chute, si votre casque est endommagé vous devrez le remettre à l’expert accompagné de l’original de la facture ou du ticket de caisse. Seuls les casques homologués sont garantis, donc ne coupez pas les étiquettes cousues sur la jugulaire. En fonction de l’ancienneté de votre achat une décote annuelle de 20 % pourra être déduite de la valeur d’achat pour calculer l’indemnité qui vous sera versée. Votre casque endommagé sera ensuite détruit par l’assureur.